Ce spot publicitaire que la télé vous cachera

vendredi 10 juillet 2020

Dans sa récente décision d’interdire le spot publicitaire d’une marque de vélos, l’Autorité de Régulation Professionnelle de la Publicité illustre la lourde responsabilité des médias dans l’inaction climatique.

Dans une récente interview pour le magazine National Geographic l’astrophysicien Aurélien Barrau exhorte à marteler que la Crise écologique est la plus grande crise de notre histoire, car d’après lui nous n’avons pas encore commencé à le comprendre.

Ce constat s’explique en partie par le fait que la question écologique, bien qu’elle s’impose progressivement dans le débat public, reste encore largement reléguée aux faits divers par les grands médias. L’un des exemples les plus frappants étant sans doute celui de la météo où on constate ce dramatique décalage entre la réalité des faits et le traitement de l’information.

Certainement pour ne pas créer un climat d’anxiété, les bulletins passent largement sous silence la réalité derrière les cartes de France baignées de soleil. Pour le comprendre il suffit de regarder les bulletins météo de Valérie Maurice sur France 2, c’est un cas d’école :

« Encore quelques nuages sur le Pas-de-Calais ? Arrrh… ne vous inquiétez pas, notre bel anticyclone va bien vite ramener un soleil généreux sur tout le territoire et lundi vous devriez même profiter d’un magnifique 32 degrés, bande de veinards ! ». La présentatrice gouailleuse ne manque jamais une occasion de célébrer le soleil avec un manichéisme déconcertant.

On s’étonne de l’inaction ?

La marque de vélos VanMoof nous en offre un autre exemple édifiant. Dans un communiqué daté du 30 juin, la société hollandaise révèle que son spot publicitaire a été interdit de diffusion à la télévision française car il « créerait un climat d’anxiété ».

Le communiqué ajoute : « dans ce spot, les automobiles reflètent la course folle du passé et invite le spectateur à repenser sa mobilité en ville pour un avenir plus propre et plus vert. Cette annonce a été rejetée par l’Autorité de la Régulation Professionnelle de la Publicité (ARPP) ».

Il est d’usage de critiquer les politiques pour l’inaction climatique. Les médias, eux aussi, ont un rôle clé à jouer pour que nous puissions nous adapter à la Crise écologique dans la (très) courte fenêtre de tir qui nous est offerte pour le faire.

Photo principale : VanMoof

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

articles similaires

Mais que foutent les écologistes ?

Mais que foutent les écologistes ?

On annonçait une vague verte. Même si certains ont tenté de minimiser la victoire des écologistes aux dernières municipales, la vague a bien déferlé, sur les grandes villes...

Ces mauvais chasseurs

Ces mauvais chasseurs

Il y a le bon chasseur… et il y a Willy Schraen, le président de la fédération nationale des chasseurs. Confronté à une défiance sans précédent dans l’opinion publique – plus de...

Recevez le meilleur
de votre magazine
Le Terrien

ipsum dictum neque. id Curabitur nunc Nullam dapibus justo nec non

Recevez le meilleur de votre magazine

Inscription réussie !