Macron songerait à Jancovici comme premier ministre en cas de réélection

mardi 22 février 2022

« J’ai besoin de toi. La France a besoin de toi.

– J’en suis honoré ! Mais pour faire quoi ?

– …pour faire bouger les choses. Du sol au plafond. À Matignon 😉 »

C’est en ces termes, par un bref texto, que le président de la République a proposé au médiatique patron du Shift Project de prendre la tête du gouvernement, dans l’hypothèse – probable – d’un second mandat.

Selon un conseiller du premier cercle, l’idée aurait fait son chemin dans la tête du président au cours du premier confinement, lorsque celui-ci a pris connaissance des travaux du think tank piloté par l’expert sur les questions énergétiques. À en croire le conseiller interrogé, au-delà de l’intérêt de ses travaux très remarqués, le talent de vulgarisateur du conférencier aurait bluffé le président. Or Emmanuel Macron est conscient que pour parvenir à engager un changement de paradigme face à l’urgence climatique, il aura besoin à ses côtés d’une personnalité à même d’écrire et d’incarner un nouveau récit. Ce qu’il admet en privé n’avoir pas su faire.

Phénomène d’édition, la BD “Le Monde sans fin” de Christophe Blain et Jean-Marc Jancovici, s’est vendue à plus de 120 000 exemplaires

Jean-Marc Jancovici à Matignon : pour faire quoi concrètement ?

Il serait question que toutes les politiques publiques passent à l’avenir au filtre des enjeux environnementaux. La feuille de route tiendrait en un mot : « écologisation ». Le Ministère de la Transition écologique serait ainsi amené à disparaître au profit de Matignon, traduisant la volonté de ne plus traiter l’écologie en silo, mais de la placer au coeur de l’action gouvernementale. L’intitulé de la fonction serait également revu pour élever l’urgence écologique au premier rang des priorités. Parmi les nouvelles dénominations possibles, celle de Ministre de l’Urgence Écologique aurait la préférence d’Emmanuel Macron. « L’urgence écologique jusque dans le titre car nous sommes, de fait, en état d’urgence » glisse un ministre proche du dossier, lequel estime que « si le président se fait réélire sur un programme aussi disruptif et ambitieux, il aura un mandat pour agir réellement. D’autant que les gens sont prêts, à condition que cette fois-ci tout le monde se mette à table ».

Les grandes lignes du quinquennat seraient inspirées du Plan de transformation de l’économie française réalisé par le Shift Project, lequel dessine les contours d’une France décarbonée. S’il était appliqué, ce Plan redessinerait en profondeur l’économie du pays, avec à la clé plusieurs centaines de milliers d’emplois nouveaux dans les secteurs d’avenir comme l’agriculture en circuits courts, les transports propres ou les énergies renouvelables, destinés à compenser les destructions dans les secteurs carbonés – transport aérien, énergies fossiles, industrie automobile…

Macron va-t-il oser l’écologisation ?

Réponse après le 24 avril, s’il remporte l’élection. En attendant, Jean-Marc Jancovici a accepté de relever le challenge :

« …Chiche ? »

– …

Précision : cet article, initialement prévu pour un poisson d’avril, a fait naître quelques espoirs. Alors on s’est dit qu’on était en droit d’y croire 😉

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

articles similaires

Savoir reconnaître un bon boucher

Savoir reconnaître un bon boucher

« Les questions que vous posez étaient élémentaires pour les générations d’avant. Aujourd’hui les gens n’y connaissent plus rien » me lance le boucher Jean-Paul Gardil...

Recevez le meilleur
de votre magazine
Le Terrien

eget risus. dolor. justo Sed ut dolor nunc

Recevez le meilleur de votre magazine

Inscription réussie !