Yes, we can !

dimanche 22 mars 2020

L’épreuve que nous traversons a beau être angoissante, elle devrait donner des ailes à ceux qui désespèrent de voir une véritable transition écologique se mettre en œuvre.

Car Il y a des arguments que nos dirigeants ne pourront désormais plus employer pour justifier la lenteur, voire l’inertie. À l’aune du Coronavirus deux constats s’imposent :

– Devant un danger imminent pour l’humanité, un mouvement planétaire mobilisant près d’un milliard d’humains s’est enclenché en 1 semaine, conduisant les gouvernements à mettre en œuvre des mesures d’une ampleur que personne n’aurait pu imaginer il y a seulement 10 jours. Beaucoup d’entre nous ont alors découvert qu’effectivement, tout pouvait être mis en œuvre, selon les propres mots du Président de la République. On ne pourra donc plus entendre que la transition écologique n’est pas réalisable rapidement.

– Le Coronavirus est certes une menace réelle, mais le choc climatique en est une infiniment plus grave pour l’humanité. Elle a beau se manifester de manière plus complexe et multiple, ses effets n’en sont pas moins alarmants et déjà bien palpables pour des millions de terriens. On ne pourra donc pas entendre que le Coronavirus, c’était différent.

Pour la transition écologique, osons #Maintenant

Partager :

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

articles similaires

Bébés : moins, mais mieux !

Bébés : moins, mais mieux !

Faut-il faire moins d’enfants pour sauver la planète – donc l’humanité ? Cette question émerge à mesure qu’on réalise l’impact de la croissance démographique sur la planète....

Recevez le meilleur
de votre magazine
Le Terrien

amet, leo luctus Donec vulputate, libero. mattis dolor. tristique mattis non venenatis

Recevez le meilleur de votre magazine

Inscription réussie !